Aktuelles im Detail

Sarkozy erhält Die Große Sünde

Die Übersetzung ins Französische des 2. Teils unseres Buches „Der Weg aus der Eurokrise“ wurde über das Außenhandelsbüro der IHKs in Paris an den Elysée-Palast gesandt. Präsident Nicolas Sarkozy bedankte sich über seinen Kabinettschef Simon Babre umgehend. Das Buch werde eingehend gelesen. Nun hat der Euro seinen wirklichen Rettungsschirm erhalten.

Brief im Wortlaut:

Cher Monsieur,

                  Vous avez bien voulu faire parvenir au Président de la République, à
la demande de Monsieur Edouard KASTNER, propriétaire de la maison d’édition
Verlaghaus Kastner, le livre de Monsieur Hannes SCHNEIDER, intitulé Die Grosse
Sünde, ainsi que sa traduction française résumée, publiée sous le titre Le chemin pour
sortir de la crise d’euro.

                  Monsieur Nicolas SARKOZY m’a confié le soin de vous remercier
très sincèrement de votre aimable envoi.

                  Vous connaissez l’engagement du Chef de l’Etat, en lien étroit avec
Madame la Chancelière Angela MERKEL, en faveur d’une meilleure gouvernance
économique de la zone euro, dont la crise actuelle a démontré les faiblesses.

                  A cet égard, le Conseil européen des 8 et 9 décembre 2011 a permis, à
l’initiative de nos deux pays, d’aboutir à un accord intergouvernemental ambitieux,
dotant la zone euro d’un véritable gouvernement économique, s’incarnant dans des
sommets réguliers des Chefs d’Etat et de Gouvernement, à périodicité mensuelle au
plus fort de la crise.

                  Cet accord, auquel devraient se joindre plusieurs Etats de l’Union
européenne non membres de la zone euro, à l’exception du Royaume-Uni, renforce à
la fois la discipline budgétaire, la convergence économique et la solidarité communes
et témoigne d’une volonté politique forte d’aller vers plus d’intégration pour
surmonter la crise.

                  Il prévoit un renforcement du volet préventif du pacte de stabilité et de
croissance par un mécanisme de sanctions automatiques en cas de déficit public
supérieur à 3% du produit intérieur brut. Une règle d’or budgétaire sera également
instaurée dans chaque Etat signataire au niveau constitutionnel ou équivalent, sous le
contrôle de la Cour européenne de justice, pour inscrire dans la durée
l’assainissement des comptes publics. En outre, un mécanisme sera mis en place afin
que les Etats membres puissent donner à l’avance des indications sur leurs plans
nationaux d’émission de dette.

                  La solidarité entre Etats membres sera par ailleurs rendue plus
effective et pérennisée : l’instauration du Mécanisme européen de stabilité (MES),
doté de 80 milliards d’euros, sera accélérée avec l’objectif d’une entrée en vigueur en
juillet 2012. Ce dispositif cohabitera pendant un an avec le fonds temporaire de
soutien de la zone euro (FESF) qu’il doit remplacer. Le plafond global du
FESF/MES fixé à 500 milliards d’euros sera réévalué en mars 2012.

                  Enfin, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont rappelé que la
restructuration de la dette grecque avec la participation du secteur privé était un cas
exceptionnel et unique.

                  Aussi, dans cette perspective, soyez assuré que 1’essai de Monsieur
Hannes SCHNEIDER constitue une contribution à la réflexion qui a été lue avec
toute l’attention qu’e1le mérite.

                  Je vous prie d'agréer, Cher Monsieur, l'expression de mes sentiments
les meilleurs.

Simon BABRE

Zurück